Menu
Gear.Club Unlimited 2
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
patentvip.com / Dernières previews jeux vidéo / Previews jeux sur Switch / Gear.Club Unlimited 2 sur Switch /

Aperçu Gear.Club Unlimited 2 sur Switch du 29/10/2018

Preview : Gear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suite
Switch
Partager sur :

Après un premier essai convaincant sur Nintendo Switch, Eden Games revient avec un nouvel épisode de Gear.Club Unlimited. Le jeu de course arcade fait peau neuve et présente quelques belles améliorations, mais porte aussi les traces d’un temps de développement plutôt court, qui a obligé les équipes à faire quelques concessions.

Pas l’temps d’niaiser chez Eden Games. Les papas de V-Rally et Test Drive Unlimited ont réussi à remonter la pente après des années de galère et ils poursuivent cette année leurs efforts avec Gear.Club Unlimited 2. Un nouveau titre qui paraîtra à peine plus d’un an après le premier épisode. Alors forcément, on était curieux de voir la bête et de discuter avec les développeurs lyonnais, pour savoir si oui ou non, on peut produire un jeu intéressant aussi rapidement. Spoiler : oui, surtout si vous aviez loupé le premier volet.

Conditions d'aperçu
Nous avons pu essayer Gear.Club Unlimited 2 pendant près de deux heures, dans les locaux d'Anuman Interactive, à Paris. Le jeu était présenté sur Nintendo Switch, dans sa version dockée. En marge de notre session de jeu, nous avons eu la possibilité d'échanger pendant une heure avec deux membres de l'équipe de développement, qui nous ont informé sur le processus de création du jeu et certains détails spécifiques, comme les améliorations apportés au moteur physique.

Adieu mobile, bonjour console


Gear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suite
Le jeu est beaucoup plus soigné, sur le plan visuel.

Ce n’est pas un secret : Gear.Club Unlimited trouve ses origines dans le monde du mobile et il suffisait de jouer quelques minutes pour s’en rendre compte. Organisation du jeu, durée des courses… Même l’aspect visuel du titre, bien en deçà de ce dont est vraiment capable la console de Nintendo, trahissait les racines un portage fait avec les moyens du bord. Avec Gear.Club Unlimited II, Eden Games avait l’occasion de revoir sa copie et c’est précisément ce que le studio a fait. De l’aveu même des développeurs que nous avons rencontré, les équipes ont eu la possibilité de reprendre tout à zéro, ou presque. Ce qui se caractérise en premier lieu par un changement de moteur, ou tout du moins d’une évolution de celui-ci, puisque Eden a pu utiliser la dernière version d’Unity pour Gear.Club Unlimited 2. La différence, ne serait-ce que visuellement, est assez nette : si l’on avait trouvé les environnements du premier jeu vraiment pauvres, ils prennent ici un joli coup de polish, en offrant des textures plus nettes et plus détaillées. Sur les voitures, l’évolution est peut-être plus timide, mais qu’on se le dise : Gear.Club Unlimited 2 est bien plus plus abouti techniquement que son prédécesseur. C’était clairement l’un des gros défauts de Gear.Club Unlimited et l’on ne peut que se féliciter que sa suite ait su corriger ce point.

Désormais libéré du support mobile, Gear.Club peut s’exprimer pleinement, ce qui se ressent notamment dans le design global du jeu et des courses qu’il met en scène. Si l’on retrouve le même monde sur lequel on sélectionne ses épreuves, on remarque assez vite que les courses sont sensiblement plus longues qu’autrefois. Gear.Club Unlimited premier du nom était pensé pour le format mobile et proposait des courses qui pouvaient parfois être pliées en moins d’une minute. Rien de ça dans son prédécesseur, qui offre non seulement des courses plus longues mais aussi quelques épreuves spéciales de plus de dix minutes. Un format plus adapté au monde des consoles, qu’elles soient nomades ou sédentaires.

Gear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suiteGear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suiteGear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suite

De même, on n’a pas été surpris de découvrir des fonctionnalités online dignes de n’importe quel jeu de course consoles, avec l’existence d’un système de clans ou encore de ligues, des compétitions en ligne dans lesquels les joueurs s’affrontent les uns les autres à coup de chrono. De quoi motiver les pilotes à revenir régulièrement sur le jeu pour parfaire leur conduite. Rien de révolutionnaire en vérité mais on apprécie évidemment qu’un jeu de course de poche comme Gear.Club propose les fonctionnalités que l’on apprécie partout ailleurs.

Un gameplay plus pointu… mais plus amusant ?

Gear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suite
Gear.Club Unlimited 2 se veut plus réaliste, notamment dans les transferts de masse. Cela se ressent nettement dans les virages, où les voitures ont tendance à drifter. Trop, peut-être.

À notre grande surprise, le gameplay de Gear.Club Unlimited 2 a lui aussi bien évolué. S’il reste très arcade, il repose toutefois sur un meilleur respect des lois de la physique, ce que l’on ressent sur les freinages mais aussi sur les transferts de masse. Même avec toutes les aides au pilotage activés, les voitures ont tendance à drifter plus facilement, surtout lorsqu’on cherche à passer un virage trop rapidement. Sans les aides susnommées, il est assez aisé de perdre le contrôle et donc de partir en tête à queue. Ce qui est plutôt une bonne chose, en vérité : c’est en laissant croire au joueur qu’il peut partir au tas que celui-ci conduit en ayant toujours à l’esprit que la moindre erreur peut lui coûter la première place. Les amateurs de jeux de course et de vitesse aiment cette sensation de toujours marcher sur une corde, elle est un bon vecteur de rush d’adrénaline. Toutefois, on a parfois eu un peu de mal à la ressentir dans Gear.Club Unlimited 2, pour la simple et bonne raison que le joueur manque un peu de feedbacks. Visuels, sonores, ou mêmes physiques, via le retour de force de la manette. Un membre de l’équipe nous a assuré que le jeu final proposerait un système de vibration complet qui permettra de mieux sentir les choses, mais durant notre session de jeu, on doit bien avouer que l’on a jamais vraiment réussi à sentir lorsque notre voiture était sur le point de décrocher. Ce qui est un peu frustrant. D’autant que côté contrôles, les choses n’ont pas évolué : Joy-Cons et Manette Pro ne disposent pas de contrôles analogiques et il est parfois difficile de savoir comment l’on jauge son freinage ou ses accélérations. Pour contourner ce problème matériel, Eden Games a mis sur place une solution d’émulation qui fonctionne plutôt bien, mais forcément, manette en main, il n’est pas évident de le ressentir.

Nous avons donc fini par activer quelques aides à la conduite, notamment celui permettant de gagner en stabilité, ce qui a sensiblement amélioré notre expérience. Reste quelques légers soucis de précision par endroits, mais avec quelques heures de pratique supplémentaires, on ne doute pas que l’on saura trouver la solution. Parfois, le problème vient de celui-qui se tient la manette...

On prend un peu le même, et on recommence

Gear.Club Unlimited 2 : une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suite
Le Performance Shop est toujours là et propose quelques nouveautés notables.

En dehors de ces nouveautés fort appréciables, Gear.Club Unlimited 2 ne diffère pas énormément de son prédécesseur. On retrouve une carte du monde très similaire à celle du jeu précédent, et une bonne partie des environnements ont été réutilisés pour les différentes courses du titre. L’impression de jouer à une version revue et corrigée du premier Gear.Club Unlimited est parfois confondante. Même du côté du Performance Shop, l’atelier customisable qui permet d’améliorer et de personnaliser sa voiture, les nouveautés sont assez limitées. Pour notre plus grande joie, nous avons trouvé un éditeur de livrée plutôt fourni en options, grâce auxquels on pourra personnaliser l’apparence de nos voitures en collant moult stickers sur votre destrier de métal.

Côté garage, on retrouve l’essentiel des voitures de Gear.Club Unlimited, et l’on y ajoute une dizaine de nouveaux bolides, dont certaines nouveautés particulièrement bienvenues, comme la Fenryr SuperSport, rarement vus dans nos jeux vidéo, ou la dernière Porsche 911 GT2 RS qui avait fait la couverture de Forza Motorsport 7. Bref des nouveautés de bon aloi, qui ne nous font pas oublier quelques légers accrocs, comme l’aileron de la McLaren P1 qui refuse toujours de se déployer.

Nos impressions
Gear.Club Unlimited 2 s’annonce d’avantage comme une version revue et corrigée de son prédécesseur, plutôt qu’une suite en bonne et due forme. Très proche de Gear.Club Unlimited, il propose toutefois un vrai bon technique et plusieurs nouveautés qui permettent à l’expérience de gagner en profondeur, sans toutefois la renouveler pleinement. Le gameplay, toujours très arcade mais plus réaliste, pourrait toutefois faire la différence. On attendra donc la version finale pour s’y essayer pleinement.
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste patentvip.com
29 octobre 2018 à 15:43:03
Mis à jour le 29/10/2018
Nintendo Switch Course Eden Games Microïds
Commander Gear.Club Unlimited 2
Switch
59.99 €
Switch
59.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
genfps
genfps
MP
le 30 oct. à 19:18

Ça manque de bons jeux de caisse...
Je vois mal un studio indépendant faire un jeu de caisse que pour Switch et porter Forza ...pas possible .
Donc c'est compliqué.

Un need for speed peut être et encore EA en a rien foutre de la Switch. On tourne en rond chez Nintendo pour ce genre de chose.

Lire la suite...
Commentaire édité 30 oct., 19:19 par genfps
BloddyMonkey
BloddyMonkey
MP
le 30 oct. à 15:56

« D’autant que côté contrôles, les choses n’ont pas évolué : Joy-Cons et Manette Pro ne disposent pas de contrôles analogiques et il est parfois difficile de savoir comment l’on jauge son freinage ou ses accélérations. »

Il suffit d’utiliser le stick analogique droit pour contrôler accélération et freinage ! C’est plus agréable, plus précis et plus naturel que les gâchettes.

Lire la suite...
XXxx000xxXX
XXxx000xxXX
MP
le 30 oct. à 07:44

Il a l'air mieux que Drive club :rire:

Lire la suite...
Tit38
Tit38
MP
le 29 oct. à 23:22

Il pourrait me tenter si c'est plus base arcade que simulation, j'aime pas qd la conduite est réaliste, trop chant a conduire...

Lire la suite...
Linkzelda75
Linkzelda75
MP
le 29 oct. à 22:33

Toujours comme le premier, garphiquement un peu mieux mais sans plus, toujours de l'aliasing, toujours se problème de gameplay très raid d'après pas mal de retours, c'est simple on peut regarder n'importe quel vidéo du jeux sur youtube aucun joueur arrive a faire une course sans sortir de la piste. Le premier était vraiment nul mais les dévellopeur on dis que pour eux le premier était une réusite et qu'il aller prendre énormément du premier pour faire le deuxième alors c'est sur que ça sera pas terrible, a quand un bon jeux de caisse sur switch! et quand je dis bon jeux de caisse c'est un jeux avec minimum 17/20. J'espère que ça arrivera car j'aimerai un bon jeux de caisse sur ma switch.

Lire la suite...
M1Ro72
M1Ro72
MP
le 29 oct. à 22:00

Une bonne évolution, plutôt qu'une vraie suite.
On prend un peu le même, et on recommence.
Une version revue et corrigée de son prédécesseur.

Tiens c'est marrant avec les mêmes constats, selon le nom de la licence on passe de référence à seulement prometteur...

Lire la suite...
ZeKingofblairo
ZeKingofblairo
MP
le 29 oct. à 20:42

Je vais quand même le prendre certainement, j'avais quand même bien aimé le 1. Mais c'est surtout parceque c'était une console portable.
J'espère que les voitures auront un peu plus de poids, un meilleur son (qui était en stéréo), et moins de fantômes

Lire la suite...
Tolinx
Tolinx
MP
le 29 oct. à 20:05

J'avoue je ne l'ai pas testé, mais ça sent la mauvaise foi...
http://www.youtube.com/watch?v=hD_CrwTOOGI
Le gameplay semble quasiment le même, toujours aussi imprévisible, rigide, des voitures qui semble attirées par les murs, qui dérapent alors que les murs sont très étroits, sans gâchettes analogiques et avec les sticks des joycon c'est horrible... Les courses deviennent du par-coeur, et on ne prend aucun plaisir...

J'ai fini le premier dans la souffrance, des bugs d'affichage, des bugs de sons, des bugs de caméras, des fantômes d'adversaires qui deviennent opaques et bouchent la vue pour voir arriver les virages, et des IA qui soit se plantent toutes dans un virage, soit ne font aucune erreur...

Lire la suite...
Darksilverclem
Darksilverclem
MP
le 29 oct. à 18:23

Sur les jeux de voitures, c'est clairement un retour en arrière graphiquement, cette Switch... mais c'est cool de proposer des jeux de ce genre pour ses joueurs !

Lire la suite...
luluberlu78
luluberlu78
MP
le 29 oct. à 18:13

les decors sont deja plus varié que sur Forza Horizon 4

Lire la suite...
Top commentaires
dantem76
dantem76
MP
le 29 oct. à 16:37

Je l'ai vu tourner à la PGW Vendredi, il à l'air vraiment maniable et tres fluide. Les environnements sont beaux, les voitures bien modélisées mais impossible dans ma tete de ne pas faire la comparaison avec forza horizon 4 ...Pour ceux qui ne possede que la Switch, Gear Club reste une tres bonne alternative mais si vous possedez une XOne ou la PS4 il y à teeeellement mieux

Lire la suite...
AldrenOdin
AldrenOdin
MP
le 29 oct. à 16:34

Pendant ce temps sur xbox ils ont droit à Forza 4..... :snif2:

Lire la suite...
Boutique
  • Gear.Club Unlimited 2 SWITCH
    59.99 €
    59.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Soldats Inconnus part à l'assaut de la Switch
    SWITCH
  • Test : SNK 40th Anniversary Collection : Une compilation nostalgique avare en jeux
    SWITCH
  • Test : Déraciné : L’aventure fantomatique mais pleine de bons sentiments sur PSVR
    PS4
Tous les tests
patentvip.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce